Sweetsounds

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, octobre 10 2011

2080 - My Megadrive

Salut les jeunes,

Aujourd'hui, un peu d'électro ! 2080, un artiste français adepte du retro-gaming dont je n'avais, jusqu'ici, jamais entendu parler, nous livre une lettre d'amour passionnée à sa Megadrive. En tant que gros geek nostalgique de l'époque bénie des consoles 8 et 16 bits, je ne pouvais que tomber sous le charme. Cela dit, plus que les sonorités retro du morceau, c'est surtout le clip qui a touché la corde sensible. Sorte d'ode à la 2D et au gros pixel, la vidéo nous faire suivre les aventures de 2080 parti à la poursuite du méchant monsieur qui a volé sa console. Le tout étant, pour votre plus grand plaisir, truffé de références vidéo-ludiques d'un autre temps. Et ça, c'est Trololol \m/

Un petit plaisir coupable donc, à réserver à tous ceux qui, il y a 15 ans, préféraient passer leur samedi à sauter sur la tête du docteur Robotnik (ou Eggman, pour les anglophiles précoces) plutôt que de découvrir la vie dans la moiteur d'un cagibi, la langue coincée dans un appareil dentaire et la main sur un bonnet 75A ...

J'oubliais, le titre s'appelle ... My Megadrive ;)

++

PS. Le Myspace, pour en écouter un peu plus.

lundi, septembre 6 2010

Une vidéo intéractive pour le We used to wait d'Arcade fire

Salut les jeunes,

Le groupe canadien Arcade fire s'est dernièrement associé à Google et au réalisateur Chris Milk (un réalisateur de clips et de publicités TV) afin de promouvoir, d'une part leur dernier single We used to wait (et donc leur nouvel album The suburbs) et, d'autre part, de mettre en avant les avancées des dernières technologies web, à savoir ici le HTML5 (disons que cette partie intéresse sûrement plus Google dans l'histoire).

Les trois acteurs du projet ont donc accouché d'une vidéo au concept très intéressant portant le nom de The Wilderness Downtown. L'idée est qu'au lancement, vous fournissez l'adresse de l'endroit où vous avez grandit et que dans toute la vidéo, ce lieu sera utilisé, afin de jouer sur votre nostalgie, via des images Google Maps et Google Street view. On suit alors un personnage qui court dans des lieux qui sont censés être ceux que vous connaissez. Des fenêtres s'ouvrent et se ferment, illustrant des points de vue différents sur la scène. C'est un peu dur à décrire donc le mieux serait de tenter l'aventure par vous même.

Pour en profiter, vous devez disposer d'un navigateur supportant parfaitement le HTML5. Autrement dit, oubliez Internet Explorer. J'ai également eu quelques galères avec Firefox. Aucun soucis par contre avec Chrome (et Chromium), ce qui est quand même la moindre des choses.

Concernant la chanson, c'est du Arcade fire tout craché. Pas forcément très original (pour eux) mais l'ensemble son/image marche vraiment très bien.

Enjoy.

++

PS : On peut même emmerder les oiseaux avec sa souris. Je sais qu'il y en a pour qui c'est important ;)

jeudi, août 19 2010

Dark side of the Moon en version 8 bits

Salut les jeunes,

Aujourd'hui, un jeune (ou vieux, je n'en sais rien) artiste (du nom de Brad Smith, si mes sources sont exactes) vous pose cette question :

Have you ever wondered what Dark Side of the Moon would sound like if Pink Floyd had written it for NES, instead of for a rock band?

Et comme c'est visiblement un type sympa, il vous donne même la réponse sur son site. Tout cela nous donne une refonte de l'album sus-cité en version 8 bits, pour un résultat "petit, jaune, différent". Le tout est téléchargeable en différents formats et également visible sur youtube :

  1. Speak to me / Breathe / On the run
  2. Time / Breathe reprise
  3. The great gig in the sky
  4. Money
  5. Us and them
  6. Any colour you like / Brain damage / Eclipse

En bonus une espèce de superposition du morceau On the run et de son "remix" auquel je ne capte présentement rien mais qui, une fois sobre, devrait me paraître géniale.

Enjoy.

++