Sweetsounds

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Nine inch nails

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi, septembre 7 2010

Un EP en téléchargement gratuit pour How to destroy angels

Salut les jeunes,

Le groupe How to destroy angels, dont j'avais déjà parlé ici, met à disposition sur son site un premier EP en téléchargement gratuit au format MP3. Une initiative appréciable par les temps qui courent ...

La démarche est toujours la même, on se rend sur le site, on clique sur free download, on fournit une adresse mail que l'on doit ensuite valider et c'est parti.

Vous pouvez, toujours sur le site du groupe, télécharger l'album dans un format lossless de votre choix, pour 2$ dollar cette fois. Pour ce prix la vidéo du clip de The Space in Between est incluse dans 2 définitions différentes (480p et 1080p). Il est à noter qu'il est également disponible en version CD sur Amazon.fr pour un peu plus de 7€.

Les 6 titres de cet EP sont les suivants :

  1. The space in between
  2. Parasite
  3. Fur lined
  4. BBB
  5. The belivers
  6. A drowning

Après une première écoute, pas vraiment de surprise, ça ressemble, dans l'esprit, aux deux titres déjà abordés ici et qui se retrouvent en première et dernière position de la tracklist. Ces deux morceaux sont d'ailleurs pour moi les plus intéressants. La voix de Mariqueen Maandig (que vous connaissez bien maintenant ;) ) y est en effet beaucoup plus mise en avant et apporte indéniablement ce côté très mélancolique qui manque à la froideur des autres chansons.

NB. BBB signifie Big black boots. Je précise parce qu'il est facile de comprendre autre chose ...

Enjoy.

++

mardi, mai 18 2010

Nine inch nails - Ghosts I-IV et The slip en téléchargement gratuit

Salut les jeunes,

On reste encore dans la galaxie Reznor avec cette fois Nine inch nails. En effet, le monsieur étant plutôt intelligent, il sait que l'on peut éventuellement avoir envie d'écouter un album avant de l'acheter et a décidé d'offrir les deux derniers de son groupe en téléchargement légal et gratuit. Que demande le peuple ? Bien sûr, rien ne vous empêche par la suite d'acheter un de leurs multiples packages (normal, collector, super collector, collector avec des vignettes Panini, etc.) et ainsi de faire mentir l'insupportable Pascal Nègre ...

Le principe est simple : vous rentrez une adresse mail, on vous envoie un lien, valide une heure, vous permettant de télécharger l'album. Plusieurs formats sont disponibles, du mp3 au flac. Quant à l'ogg ... J'ai oublié :D On vous offre également la possibilité de fournir l'adresse mail de 3 de vos amis pour leur suggérer de se procurer également les albums. Une option à ne pas négliger tant les gens ont tendance à écouter de la merde.

Ces deux opus sont donc les suivants :

Ghosts I-IV (mars 2008) :


Plutôt surprenant au premier abord, ce disque se révèle par la suite être un passionnant effort (oui, j'utilise maintenant des mots de journaliste suffisant 8) ). Surprenant parce que constitué de 36 instrumentaux relativement minimalistes, sans titres. Passionnant par l'ambiance que pose chacun de ces courts morceaux. Un album qui devrait prendre tout son sens lors d'une crise de delirium tremens (Non, pas la bière ...) et que l'artiste qualifiera de soundtrack for daydreams. Tout est dit.

The slip (Ah ah, quel déconneur ce Trent !) (mai 2008) :


Un album que je n'ai écouté que très rapidement et au sujet duquel je n'ai donc rien à dire !

Comme d'habitude, les petits liens sexy :

Enjoy.

++

dimanche, mai 16 2010

How to destroy angels

Salut les jeunes,

Celà vous avait peut-être échappé mais Nine inch nails est pour le moment en pause. Mais alors que peu bien faire l'ami Reznor de sa vie ? Eh bien figurez-vous qu'il a ainsi pu trouver le temps de monter un nouveau groupe avec sa femme répondant au doux nom de Mariqueen Maandig : How to destroy angels. Tout un programme donc.


Le groupe commence tout juste à faire parler de lui et deux chansons (et un clip plutôt esthétique) sont disponibles un peu partout sur la toile. La première sortie est A drowning. La seconde, qui a, elle, été mise en vidéo est The space in between.

On est forcément tenté de faire la comparaison avec NIN ...

Sur les deux morceaux, le son semble d'abord plus épuré que sur les compos habituelles du sieur Reznor. Non pas moins travaillé (loin de là) mais moins chargé émotionnellement. Moins d'agressivité et/ou de souffrance. Plus posé, moins torturé. La voix de la demoiselle fonctionne également sur ce même mode, un ton relativement monotone voire monocorde, la voix n'est pas forcée et on est loin des cris de douleur de son mari.

Ce que j'en pense ? Eh bien après des premières écoutes déçevantes, on branche son casque (indispensable dans l'univers Reznor), on s'allonge, on ferme les yeux et on se laisse emporter par cette ambiance qu'on ne saurait réellement qualifier. Tristesse, solitude, mélancolie mais aussi calme et paix. HTDA, c'est un peu tout ça à la fois.

Les deux titres sont en fait extrêmement proches dans leur construction et il est ainsi compliqué de savoir ce que l'on peut attendre de cette nouvelle formation. Il faudra sûrement attendre (avec impatience) le premier EP qui devrait pointer le bout de son nez cet été.

Enjoy.

++