Sweetsounds

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi, octobre 12 2011

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHH !

vendredi, septembre 2 2011

Sick of it all à la Maroquinerie

Salut les jeunes,

Aujourd'hui une grosse écurie en concert : Sick of it all !

Après Madball le 12 juillet au Nouveau casino et Agnostic front à la Maroquinerie le 21 du même mois, c'est donc une troisième légende du hardcore new-yorkais qui va prendre possession d'une scène parisienne et plus précisément, encore une fois, de la Maroquinerie. Cela se passe le 25 octobre (soit le même soir que Maybeshewill à Glazart) et tout ça pour la modique somme de 25€. Petit bémol cependant, c'est un mardi soir. Prévoyez donc d'être en retard au boulot mercredi ;)

La date n'est pas encore officiellement listée sur le site du groupe mais gageons que ça ne saurait tarder !

Pour l'avoir vécu avec Agnostic front, je ne suis pas sûr que la configuration de cette (très bonne) salle soit vraiment adaptée à ce type de musique et de public. Je compterai les dents restées sur les marches délimitant la toute petite fosse à la fin du concert pour vérifier si je suis vraiment mauvaise langue ...

++

PS. Pour les incultes, Sick of it all c'est ça.

PPS. Let's celebrate that we don't give a fuck !

mardi, juin 28 2011

Maybeshewill

Salut les jeunes,

Aujourd'hui on va parler de mon nouveau coup de cœur du moment, les Maybeshewill. Un nom un peu obscur, merci d'en convenir. Mais ça tombe plutôt bien puisque, d'après les membres du groupe, il n'y a aucun sens à y chercher ... Le plus important restant le son, parlons en justement !

Loin des habituels clichés de la pop anglaise qui nous arrivent régulièrement d'outre-manche et qui commencent sérieusement à tourner en boucle, ce tout jeune groupe (2005) délivre ce qu'ils décrivent comme du rock instrumental teinté d'électronique. Alors oui, avec ça vous êtes bien avancés ... Pour ma part je tenterai de décrire la chose comme étant une sorte de (post-)rock aux arrangements électro-symphoniques. Oui, vous avez bien lu, SYMPHONIQUES ! Mais ne vous inquiétez pas, on est encore loin d'Epica ;)

Je dois dire que ce qui m'a le plus bluffé ce sont les ambiances que ces gaillards sont capables de poser en alternant grosses guitares et passages vraiment aériens où se mêlent piano, violons et autres machines, le tout souvent accompagné de dialogues samplés. Alors oui, c'est sûr, c'est souvent très mélancolique, voire carrément perturbant pour certains titres, mais bien souvent carrément magnifique.

Pour le moment j'accroche tout particulièrement à l'album Not for want of trying, paru en 2008.

  1. Ixnay on the autoplay
  2. Seraphim & cherubim
  3. The Paris Hilton sex tape
  4. I'm in Awe, Amadeus!
  5. We called for an ambulance but a fire engine came
  6. Heartflusters
  7. C.N.T.R.C.K.T.
  8. He films the clouds, pt. 2
  9. Not for want of trying
  10. Takotsubo

Premier bon point, la couverture de touuuute beauté. Ensuite, niveau son, pas grand chose à jeter. Je mettrais tout de même un peu de coté la piste numéro 6, Heartlusters, qui n'a juste rien, mais alors RIEN à voir avec le reste de l'album. Tant et si bien que j'ai d'abord cru que le morceau n'était pas le bon en écoutant l'album sur Lastfm et Grooveshark ! Alors que tout le reste est plutôt instrumental (hormis bien sûr les samples de films et quelques passages chantés, sur He films the clouds, pt. 2 notamment), on se retrouve ici avec une espèce de voix sortie tout droit des années 80. Peut-être une sorte d'hommage à Duran duran ... :D C'est d'autant plus d'hommage que l'instru est encore une fois de qualité. Je ne sais pas vraiment ce qui nous vaut cette erreur de casting évidente mais c'est clairement la seule fausse note de l'album.

Je parlais tout à l'heure de morceaux perturbants, tentez-vous justement le morceau titre au casque, juste pour voir.

Et comme en ce moment on est plutôt gâtés, le groupe part en tournée en fin d'année, dans l'optique de promouvoir leur tout nouveau et troisième album studio, I was here for a moment, then I was gone, sorti le mois dernier. Ils poseront leurs instruments sur la scène du Glazart le mardi 25 octobre 2011.

Pour finir, voici de quoi cliquer comme des fous :

++

jeudi, juin 23 2011

Flogging Molly : Sur disque et sur scène

Salut les jeunes,

Aujourd'hui, deux bonnes nouvelles pour les fans de Flogging Molly que vous êtes !

Tout d'abord, un nouvel album, à coté duquel j'étais complètement passé et qui date maintenant d'environ un mois. Il s'agit de leur cinquième album studio et comporte douze pistes, pour un peu moins de 45 minutes.

  1. Speed of darkness
  2. Revolution
  3. The heart of the sea
  4. Don't shut 'em down
  5. The power's out
  6. So sail on
  7. Saints & sinners
  8. This present state of grace
  9. The cradle of humankind
  10. Oliver boy (all of our boys)
  11. A prayer for me in silence
  12. Rise up

Flogging Molly s'illustrant, habituellement, dans un esprit relativement proche de celui des Dropkick Murphys (avec un son toutefois nettement moins électrique et plus folk), je me jetai bien évidemment sur ce nouvel opus comme un mort de faim ! Et je dois dire que la première écoute m'a beaucoup déçu. Le coté festif et celtique (Drunken lullabies, tout était dit !) qui fait que je suis le groupe depuis de nombreuses années maintenant se fait très discret. Le tout sonne un peu comme un punk rock propre et un brin mélancolique. Alors oui, il reste bien encore quelques hymnes pour irlandais alcooliques (Oliver boy (all of our boys)) mais le reste laisse clairement sur sa faim. L'album se fait d'ailleurs un peu tailler par la presse musicale qui estime que le groupe aurait vieilli plus vite que son publique. Cela dit, au fil des écoutes, le disque se laisse finalement apprécier et on finit par y revenir avec plaisir (léger). Après tout, moi aussi je vieillis ...

La seconde nouvelle est que cet album va s'accompagner d'une tournée digne de ce nom et d'une date parisienne au Bataclan. Samedi 26 novembre 2011 à 19h30, vous avez encore le temps de penser à prendre vos billets (et de vous inscrire sur la page Lastfm du concert) ! Pas de première partie annoncée pour l'instant, le concert ne figurant pas encore dans la liste des dates du site officiel (!) 8O On peut quand même imaginer que le Bataclan ne balance pas des dates au hasard à la Wayne's world (''Suffit de les engager et ils viendront'').

De quoi vous cultivez les yeux et les oreilles en attendant :

++

mardi, février 8 2011

Primus à Paris en juin 2011

Salut les jeunes,

Décidément, en ce moment, les bonnes nouvelles s'enchainent à un rythme affolant. Ça en ferait presque trop ! Pourquoi je dis ça ? Eh bien, parce que ce matin, Les Claypool m'a envoyé un mail pour me dire que lui et son groupe (Primus, pour ceux qui ne suivent pas) seraient en Europe cette année et ce, pour la première fois depuis 1998. La tournée dont nous avions déjà parlé ici se voyant ainsi greffer quelques concerts supplémentaires. Ouh ! Mon sang ne fait qu'un tour, je me jète sur les dates dans l'espoir d'en repérer une en France et soudain, je la vois, là, au milieu de la liste : 6/22 Paris, FR La Cigale.

Ô joie :)

Notez donc que Primus sera à la Cigale le mercredi 22 juin 2011 et que les places seront mises en vente ce vendredi 11 février 2011. Il y a fort à parier qu'elles ne le restent pas très longtemps ...

Pour vous faire patienter, vous pouvez toujours vous inscrire sur la page de l'évènement sur lasftm. Et non, ça ne sert à rien :D

On se verra donc dans la salle ;)

++

mercredi, décembre 8 2010

The black angels : un album et deux concerts

Salut les jeunes,

Comme le disait Aaron Lewis, lorsqu'il se prenait pour Kurt Cobain (ce qui est tout de même un modèle relativement moyen passé 17 ans), it's been awhile ! Par contre je ne saurais dire pourquoi ce con l'écrit en un seul mot ... A while donc que je n'avais pas, de ma verve approximative, éclaboussé le mur déjà bien encrassé des chiottes du monde de l'auto-publication.

En ces temps de pas si grosses chaleurs, j'ai pensé qu'il serait de bon ton de coller à l'air du temps et de s'abandonner à la léthargie ambiante dans une orgie noire fluo orchestrée par les Black angels.

Qui sont donc ces jeunes Texans? Sont-ils d'abord vraiment jeunes ? En fait je n'en sais rien et je m'en fous royalement. L'important c'est qu'ils font du putain de bon son bien psychédélique comme on les aime. Mais attention, pas du psyché' de vieux hippie dégueulasse qui ne met pas de chaussettes dans ses mocassins, non non non, du son froid et moderne digne d'une bande de chevelus qui auraient perdu leur illusions sur l'amour libre et leur pouvoir de changer leur monde lorsque Lennon (dont nous fêtons aujourd'hui 8 décembre l'anniversaire de la disparition) déclarait "the dream is over". De la musique planante sans être naïve. Bref, la bande originale parfaite d'un retour de soirée en RER.

Pour info, juste au passage, et parce qu'il semble tout de même que ce soit des gens bien, le groupe tire son nom d'une chanson du Velvet.

Ma préférence va à l'album Passover, leur premier, datant de 2006, qui est, à mon gout, le plus ... apte à vous nous faire décoller (qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour ne pas répéter "planant" ...) C'est un avis qui semble être partagé car il s'agit du plus populaire sur lastfm. Et c'est donc celui auquel vous aurez le droit aujourd'hui.

Passover c'est donc un total de 10 pistes pour un tout petit peu moins d'une heure (58' 43) de musique :

  1. Young men dead – 5:32
  2. The first vietnamese war – 3:30
  3. The sniper at the gates of heaven – 4:16
  4. The prodigal sun – 4:23
  5. Black grease – 4:37
  6. Manipulation – 5:49
  7. Empire – 5:35
  8. Better off alone – 3:03
  9. Bloodhounds on my trail – 3:58
  10. Call to arms – 18:06

De mon humble avis, tous ces morceaux sont autant de tueries indispensables. Et s'il fallait vous en coller une dans l'oreille pour vous donner envie, tapez vous donc Young men dead de toute urgence. Empire devrait également faire du bien par où elle passe. Ainsi que ... oh et puis merde, écoutez tout ;)

Bim, les gros liens dans vot' gueule :

Et, par ce que ce sont décidément des mecs géniaux, ils seront bientôt en tournée dans toute la France avec notamment une date à l'Olympic de Nantes le samedi 12 février 2011, précédé le vendredi d'une autre à la Cigale, à Paris donc. Les places sont à, respectivement, 19€60 et 24€20.

Attention, nouvelle volée de liens :

  • La tournée sur ticketnet
  • La tournée sur lastfm (avec en bonus track les dates internationales)

Voilà, voilà ...

Et ce soir, on enjoy pas, on pleure John. Et ensuite on se suicide sur les Black angels. O'right ?

++